Animaux disparus et Écoute intuitive

Les raisons de la disparition

De nombreuses personnes sollicitent un communicateur suite à la disparition d’un animal du foyer. Plusieurs scénarios sont envisageables :

* L’animal peut simplement s’offrir une balade avant de revenir de lui même. Certains sont même adeptes de ce genre de petite virée. Ne vous affolez pas avant quelques heures, pour certains mêmes quelques jours (!)  sauf si vous disposez d’élements laissant à penser qu’il n’a pas fugué volontairement, ou que sa vie pourrait être en danger.

* L’animal a pu partir suite à un événement dérangeant dans le foyer (travaux, nouvel arrivant, modification du quotidien insupportable pour lui…)

* Sans tatouage apparent, de puce ou collier, il a pu être récupéré par des personnes de bonne foi qui le pensent perdu ou sans propriétaire

* Son état de santé peut parfois justifier ce départ, il souhaite s’isoler pour le temps de sa maladie ou pour se laisser partir hors de toute vue. Il s’agit souvent d’un choix délibéré

* Parfois, l’animal est « missionné », c’est à dire qu’il a une tâche à accomplir et qu’il ne reviendra qu’après son accomplissement. Parfois, leur mission les amène à changer définitivement de foyer.

Et puis il y a tous les autres cas, ceux auxquels on aimerait ne pas penser mais que l’on se doit d’envisager quand même : un animal qui ne retrouve plus son chemin, un animal coincé dans un bâtiment, un animal volé, un animal qui s’est échappé, un animal décédé et dont le corps est non apparent

L’utilité d’une communication avec un animal disparu/perdu/égaré

Il est possible de contacter l’animal par le biais de l’écoute intuitive. Sachez, avant toute chose, que la recherche d’un animal disparu est une situation complexe, délicate, souvent difficile et frustrante, pour le communicateur, pour le maître, pour l’animal aussi. Car de multiples paramètres interviennent et rendent les recherches difficiles, parfois impossibles.

Très souvent, lorsque l’animal est libre de ses mouvements, et peu ou pas blessé, il bouge, et les informations recueillies lors de la communication deviennent très vite obsolètes.

Parfois, l’animal est enfermé, ou blessé, et ne peut donner que des informations partielles, souvent insuffisantes. D’autre fois, l’animal ne souhaite tout bonnement pas être retrouvé, il peut aller jusqu’à délivrer de fausses informations, aiguiller sur de fausses pistes

Enfin, il ne faut pas oublier que le regard porté par l’animal sur son environnement est différent du nôtre. Déjà parce qu’il ne se situe pas à la même hauteur d’horizon que celui d’un humain, et cela change très souvent la perspective des choses, mais aussi parce que nos points de repère humains ne leur parlent pas forcément

Néanmoins, une communication peut aider sur plusieurs points cruciaux :

* L’état actuel de l’animal : la communication permet de savoir si l’animal est encore en vie ou non, et dans quel état.

* Les circonstances de la dispartion de l’animal et la volonté propre de l’animal : la communication permet de cibler les raisons de sa disparition (volontaire ou non), s’il souhaite revenir ou non, et sous quel délai, s’il est en état physique de le faire, et s’il connaît son chemin pour rentrer. Il est évident que les recherches seront menées différemment selon que l’animal se sera égaré de lui même ou qu’il aura été volé dans un jardin par exemple.

* La localisation environnementale de l’animal : la communication permet de recueillir divers éléments liés à l’environnement dans lequel l’animal se trouve au moment de la communication.

Mais ne vous attendez pas à ce qu’il vous donne une adresse précise de son point de chute !. En effet, les élément recueillis correspondront à sa perception de la réalité, qui diffère de la votre. Et parfois ces élements sont embrouillés, l’animal n’étant plus très sûr, perdu dans le temps, ou pas tout à fait en état les fournir de manière fiable.

Soyez conscient qu’aucun interprète animalier ne peut vous garantir à 100% de retrouver votre animal. Son travail ne constitue qu’un outil supplémentaire dans la recherche de votre compagnon. Mais son aide peut être précieuse ! Pour ma part, je mets, dans mon travail, tout mon coeur, ma compassion et mes compétences pour aider au mieux et au plus vite. Néanmoins, je ne suis pas magicienne…

Mener les recherches sur le terrain

Vous avez obtenu quelques informations sur l’endroit où votre animal se trouve, ou s’est trouvé récemment, grâce à une communication. Mais l’endroit ne vous parle pas, ou bien vous ne savez pas par où commencer. Sachez que vous pouvez faire appel à un radiesthésiste, habitué aux recherches d’animaux disparus, pour vous permettre de disposer d’un point de départ pour vos recherches

Ne vous reposez pas sur une communication et/ou une localisation radiesthésique : cela ne fait pas tout ! Si vous disposez d’informations sur l’animal et l’endroit où il pourrait se trouver, mais que vous ne faites rien sur le terrain…

Alors voici quelques conseils pour vous aider :

Signaler la disparition de l’animal de manière large : mairies, vétérinaires, fourrière, police, gendarmerie, commerces et notamment du quartier,  refuges, associations locales liées aux animaux, contactez le fichier national canin/félin/équidé

Utiliser le web pour une diffusion généralisée : Facebook, sites spécialisés dans le signalement de disparition d’animaux (chatperdu.com, chienperdu.com…), le Bon coin…

* Éditer des affichettes à coller sur les panneaux d’affichage (commerce, affichage publique) et à distribuer dans les boites aux lettres : mettez une photo de l’animal si possible couleur, un descriptif, le nom de l’animal, s’il est peureux éventuellement ou s’il a un traitement médical en cours, et n’oubliez pas votre n° de téléphone. Vous pouvez proposer une récompense, en général cela amène les gens à ouvrir les yeux plus facilement. Mais ne donnez pas tous les détails sur votre animal, conservez-en quelques uns pour vous, afin d’interroger les personnes qui vous contacterez et vous assurer qu’ils détiennent bien votre animal. Les arnaques sont courantes, et la vénalité dans tous les coins !

* Parlez en un maximum autour de vous, et notamment dans votre quartier. Le bouche-à-oreille fonctionne parfois très bien

* Patrouillez réguliérement dans les coins indiqués par le radiesthésiste ou qui seraient familiers pour votre animal, dans les coins où vous l’avez perdus… Patrouillez à pied, en voiture, en vélo, à plusieurs reprises, et en différentes heures de la journée/nuit. Par exemple, les chats perdus se cachent en journée, et ne se déplacent que la nuit. Signalez votre présence à votre animal très régulièrement au cours de ces patrouillages, munissez vous d’une gamelle en plastique avec quelques croquettes dedans pour l’agiter , parfois ce bruit familier les attire.

* N’oubliez pas, avant de partir en recherche, d’emporter avec vous eau et nourriture pour l’animal, ainsi qu’une caisse de transport, une laisse, et une couverture. Vous ne savez pas dans quel état vous le retrouverez, prévoyez toute éventualité

* Pensez qu’un animal perdu est souvent effrayé et que, dans ces conditions, il n’est plus tout à fait « lucide » : il ne reconnaîtra pas nécessaire votre voix par exemple. De plus, en ce qui concerne les chats, ils ont une assez mauvaise vue et ne nous reconnaissent pas toujours, (même dans votre propre foyer parfois, c’est pour dire !!)

 Enfin, sachez que le désespoir, la colère ou l’envie de tout laisser tomber vont sans doute vous traverser l’esprit à plusieurs reprises. Dans ce cas, pensez à prendre des Fleurs de Bach correspondant à votre état émotionnel négatif du moment. Et gardez toujours en tête ces histoires d’animaux retrouvés plusieurs mois, voire années après !

 Dernier conseil : Des personnes malhonnêtes sollicitent régulièrement les propriétaires en prétextant avoir retrouvé leurs animaux.  Soyez vigilants, ne leur accordez pas votre confiance sans un minimum de vérifications. N’envoyez jamais d’argent et ne communiquez pas, non plus, votre adresse de résidence avant d’être certain que votre interlocuteur est honnête. 

Dans tous les cas, ne soyez pas dupe, ne vous emballez pas, posez les bonnes questions afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une arnaque, et demandez l’envoi d’une photo de l’animal

 Animaux disparus et Écoute intuitive dans Méditations animales thcac3la5q

 



2 commentaires

  1. DULERY René 2 novembre

    Bonjour,

    Merci pour tout ce que vous faites pour les animaux. Je viens de créer une association d’aide radiesthésique à la recherche de personnes et d’animaux disparus. (AARRPAD). Puis je utiliser sur mon site web http://www.aarrpad.free.fr votre texte écrit ci-dessus, Merci de votre réponse. René DULERY Retraité et Radiesthésiste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Oeuvres sociales du comité ... |
Zahapro |
Pinky14 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Média/Actualité/Edition
| Parisian culture
| Chezpoupette